Levens Pour Tous

Programme : économie & finances

LA RIGUEUR et L’AMBITION

L’argent est, dit-on, le nerf de la guerre, comment s’étonner dès lors que la délégation des finances se trouve au cœur de la politique de changement ? L’anticipation et la réflexion que nous voulons instaurer dans ce domaine sont une autre illustration de la façon dont nous allons gérer notre commune.

Anticipation et réflexion ne seraient rien si on ne leur ajoutait une vertu supplémentaire : la sincérité. Il est trop facile de faire dire n’importe quoi aux chiffres. Prenons la dernière communication du maire sortant sur la fiscalité : « celle-ci est stable depuis 5 ans« .

Une petite phrase pour résumer la politique fiscale de l’équipe sortante qui ne signifie rien, qui veut biaiser la rigueur des chiffres et surtout n’apparait pas sur notre feuille d’impôt.

Où est la réalité ? Sur notre feuille d’impôt bien sûr, mais plus surement encore, dans les comptes officiels, ceux du ministère de l’économie et des finances. Autrement plus fiables que ceux d’un candidat en campagne.

LA VERITE DES CHIFFRES

argentCeux-ci sont sans appel : les impôts locaux à Levens ont augmenté de 24.16 % entre 2000 et 2011 (alors que sur la même période sur les communes similaires ils baissaient de 10,98 %).

La base nette d’imposition, valeur sur laquelle sont appliqués les taux de la taxe d’habitation au profit de la commune, augmente de 3 à 4 % par an. Ainsi pour 2012 elle était de 1511 € par habitant alors que pour la moyenne des communes comparables elle n’était que de 1220 €.

Sincérité, rigueur et anticipation seront donc les maitres mots pour conduire notre politique en matière de finance. Le coût de notre projet a été chiffré, les investissements sont estimés à 12 millions d’euros sur la durée du mandat. Ils seront stables par rapport au rythme actuel mais les coûts de fonctionnement seront en hausse.

PAS DE HAUSSE DES TAUX D’IMPOSITION

impots de levensNous mettrons en œuvre notre programme sans augmenter les taux de la part communale des impôts locaux. Pour y parvenir nous aurons recours à l’autofinancement et à l’emprunt de façon raisonnable. Raisonnable, car la marge de manœuvre laissée par l’équipe sortante est faible.
La dette par habitant a augmenté de 52.62 % entre 2000 et 2011. Elle s’élève à 5 823 000 € au 31 décembre 2013 soit 1234 € par habitant, ce qui est au-dessus de la moyenne nationale.
Ainsi une famille de 4 personnes devra payer dans ses impôts locaux futurs 4936 € pour le remboursement de cette dette, somme à laquelle il convient d’ajouter les intérêts.
Nous allons donc devoir avancer avec prudence. La maitrise de l’endettement de la commune a d’autres répercussions, elle est un enjeu du développement durable dans la mesure où celui-ci pèse sur les générations futures.
Conséquence : nous ne ferons pas des emprunts sur 30 ou 40 ans comme l’a fait l’équipe sortante, nous n’emprunterons que sur 12 ans, la durée de 2 mandats. En matière politique on ne peut pas hériter sous réserve d’inventaire, il faut s’accommoder du passif, gérer avec rigueur et prudence. C’est ce que nous ferons. En y ajoutant l’ambition et le dynamisme.


LE CHOIX DE LA PROSPERITE

Le saviez-vous ? On dénombre plus de 190 artisans et commerçants à Levens ! Pour nous, cette richesse est une chance, car la prospérité d’une commune s’ancre d’abord dans le dynamisme de ses commerces et de son artisanat. A condition d’être à l’écoute de leurs besoins et de leurs attentes!

Notre but sera de mettre en valeur ce potentiel économique et humain et de favoriser ces deux secteurs clés. Nous voulons mettre en avant nos commerces, nos restaurants, afin de rendre à Levens son attractivité touristique. Nous choisirons des options de développement propres à stimuler notre artisanat, à offrir à tous ces acteurs économiques le support administratif et logistique dont ils ont besoin. De plus, nous nous attacherons à resserrer les liens entre les artisans et les commerçants d’une part, la municipalité et la population levensoise d’autre part.

commerce à levensCette démarche volontariste impliquera des choix. Nous ne les ferons pas de façon autoritaire mais après concertation avec toutes les personnes concernées ; pour rétablir la confiance, pour instaurer une communication sincère.

A Levens nous avons la chance d’avoir tout ce qu’il faut pour vivre bien. Ne la gâchons pas. Notre équipe avance d’un même pas, vers le même but : donner à tous une réelle qualité de vie et rendre à notre village un avenir digne de lui.