Levens Pour Tous

Programme : sécurité et civisme

Le maire, premier magistrat de la commune, est responsable de l’ordre public, c’est-à-dire, du bon ordre, de la sécurité, de la salubrité et de la tranquillité de sa commune. Des termes juridiques qui cachent plusieurs réalités …

METTRE UN TERME AUX INCIVILITES

Le maire a des pouvoirs de police en matière de sécurité et de respect des personnes et des biens. Il est en charge de la sécurité civile et de l’organisation des secours sur le territoire de sa commune, il est responsable du respect des règles du bien-vivre ensemble.

Pour affirmer son rôle et lui permettre de mieux exercer ses pouvoirs de police plusieurs mesures sont envisageables. Ainsi, nous renforcerons les effectifs et les moyens et redéfinirons les missions de notre police municipale ; nous mettrons d’autre part en place une véritable synergie avec la brigade de gendarmerie et nous développerons, quartier par quartier, avec les riverains, un réseau d’entraide et de vigilance.

gendarmerie de levensUn autre domaine, d’apparence plus anecdotique, est pourtant capital pour le bien-vivre dans le village, c’est celui des incivilités et celui du non-respect généralisé des réglementations. Dans ce domaine Levens ne donne vraiment pas le bon exemple.

Dans un but purement pédagogique, nous commencerons par rappeler les règles censées régir la circulation, le stationnement ou la propreté du village. Dans un second temps, nous veillerons à les faire respecter. Le temps des passe-droits sera révolu. Beaucoup de mauvaises habitudes ont été prises ? Certains responsables donnent le mauvais exemple ? Un recadrage s’impose. Nous allons nous y employer !


DEMOCRATIE : une commune exemplaire

Le manque d’écoute pour ses concitoyens… le mépris pour leurs demandes ou leurs critiques, le refus du dialogue, telle fut l’attitude de monsieur Véran durant vingt ans. C’est tout ce dont les Levensois ne veulent plus, ce dont nous ne voulons pas. Notre seul souci : rétablir le dialogue et la confiance.

Vingt ans de pouvoir sans partage, ça suffit ! créer une délégation à la citoyenneté et à la démocratie. C’est la preuve de notre volonté de changement dans la façon dont seront conduites les affaires de la commune, dans le respect de tous.

Nous savons à quel point, il a été impossible, ces dernières années, de faire entendre la moindre proposition, la moindre critique, même constructive. Il est temps de mettre un terme à cette façon moyenâgeuse de gérer la commune.

Notre priorité sera de vous donner les moyens de dialoguer en permanence avec l’équipe municipale et de participer à la vie de la commune.

cercle républicainDES COMITES CONSULTATIFS

Nous contribuerons à la mise en place de comités de quartier et de comités consultatifs (pour l’école, la culture, la jeunesse, le développement durable, l’environnement, la santé, le développement économique …). Nous faciliterons l’expression de tous ceux qui s’intéressent au devenir de la commune. Le site internet de la mairie comportera un espace d’échanges chacun pourra déposer des questions ou des propositions aux élus et recevoir des réponses. Dans le même esprit, une boîte aux lettres sera créée en mairie. Les questions et propositions déposées comme les réponses données seront rendues publiques.

UN CENTRE SOCIO-CULTUREL

Le futur Centre Socio-culturel  sera un espace de rencontres, de projets collectifs et un soutien pour les initiatives d’intérêt général.

Reste qu’aucun dialogue, aucun échange constructif ne peut avoir lieu sans transparence et sans information. Ce sera la principale fonction des publications de la commune. Nous publierons donc, dans le journal communal et sur le site internet, tous les procès-verbaux des débats du conseil municipal et tous les arrêtés pris par le maire. De même, nous rendrons publics les engagements et les décisions concernant la commune pris par les organismes extérieurs qui détiennent aujourd’hui nombre de compétences.

Notre volonté est d’enrichir le débat public de tous les apports, de toutes les études. Nous prendrons le temps d’échanger et de débattre. En un mot, nous préparerons notre avenir ensemble.

marie de levens

LES COMITES DE QUARTIER : DES RELAIS INDISPENSABLES ENTRE ELUS ET HABITANTS.

Les comités de quartier ont vu le jour à la fin du XIXème siècle à Marseille et à Lyon. Cette forme de démocratie directe, où les citoyens soumettent aux élus des questions d’intérêt général est en pleine expansion. La ville de Nice en compte plus de cent cinquante ! A Levens on en dénombre déjà 4, notre souhait est que ce mouvement se développe. Nous soutiendrons donc ceux qui existent ou favoriserons leur création. Plus largement, dans le souci de resserrer le lien social dans notre commune, nous mettrons en place dans chaque quartier des lieux de rencontre, ici une salle, là une place, ailleurs un jardin…